BRM400 ET SORTIE LA FRENAYE..

La frenaySt valery hommes femmes 1807cSt valery femmes 1808c

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce matin, nous étions 18 cyclos portant les couleurs valeriquaises à La Frenaye.Christian Guérillon est parti seul, à vélo, à 6h45 de Saint Valery -en-Caux et a fait un parcours sur place, avant de rentrer à son port d’attache, sur son destrier.Les autres cyclos valeriquais se sont organisés en covoiturage pour faire le parcours 75km, proposé par le club cyclo de La Frenaye , dans le cadre de la randonnée cyclotouristique LA 276.La famille Gouard n’a pas hésité à sortir les camping car pour l’occasion.Après être passés devant le Chêne d’Allouville-Bellefosse, nous sommes descendus par Touffreville- la -Corbeline avant d’atteindre Rançon et de prendre le Pont de Brotonne pour une boucle sur l’autre rive de la Seine, à travers la Forêt de Brotonne.Le retour s’est fait de nouveau par le Pont de Brotonne, avec une pente  beaucoup plus accentuée dans ce sens. La traversée de Caudebec -en -Caux et Villequier fût très agréable, avant d’entreprendre la montée sur Notre Dame de Gravenchon et le retour sur La Frenaye.La bonne humeur, la météo favorable..tout était réuni pour une très bonne sortie où tous les cyclos portant les couleurs rouge et bleu sont rentrés ensemble.Mr le maire de La Frenaye nous a remis la coupe du club le plus éloigné…Le SVCT remporte également la 3e place quant à son nombre de participants après Bolbec et Normanville et devant Le Trait et Goderville avec ses jeunes.Le responsable de La Frenaye était vraiment très satisfait de notre venue si nombreux de loin.Pour son périple seul en vélo, Christian Guérillon a eu droit à un bidon..

Pendant ce temps, Jean-Yves, Jean-Raymond,Jean-François et Marcel sont venus à bout de leur périple de plus en plus fou: le BRM 400. Le récit de notre cyclo-écrivain...

En résumé de cette escapade de 407 kms, désolé pour les heures de passage :
km0 : 12h15 départ sous une pluie fine, et un ciel maussade.
km 29 : premier pointage à Fresnoy Folny; vous vous souvenez la boulangère au BRM200... personne n'a osé y retourner. L'épicerie-bar du coin fit l'affaire; après voir dérangé les tenanciers dans leur repas, ils ont fini par nous tamponner ! tout en nous faisant remarquer qu'on avait rien consommé !!! Nous avons fait une sortie pour le moins discrète ! Ahhh, folle nie !!!! La météo est clémente, et nous n'aurons pas de pluie jusqu'à l'arrivée.
km 89 : second pointage à Rue, et une pause en terrasse avec une bonne bière ! A la rue, je n'y étais pas encore; vous verrez pourquoi plus loin !
km 157 : troisième pointage à Arras, avec une bonne pizza sur une des 2 grandes places; je n'ai toujours pas fait Arras qui rit ! Nous sommes à 28km/h de moyenne avec un vent favorable depuis le départ, cela ne durera pas ....
km 240 : quatrième pointage à Amiens, et à Amiens vaut mieux que deux tu l'auras ! Je fais le malin mais plus pour longtemps!!!
km 299 : cinquième pointage à Beauvais; surtout bauvais pour moi; je suis en galère depuis pas mal de kilomètres, gros coup de fatigue. Je m'en vais aux urgences du CHU de Beauvais ! Rassurez vous, c'est juste pour profiter de la chaleur et des sièges de la salle d'attente...là je pique un petit roupillon bien salvateur, pendant que mes anges gardiens se refont une beauté ( 1h30 de pause ). Et c'est reparti, la température est de plus en plus fraîche; il doit être 3h30, 4 heures. Je n'ai pas retrouvé mes sensations, à part celle de froid... je n'ai mal nulle part mais j'ai du mal à avancer surtout dés que cela monte un peu ! Nous devons rejoindre Neufchâtel en Bray. Qu'est ce que j'ai pu brailler après ce pays de Bray; pardonne moi braillonne ! on dit comme ça ?
Le jour pointe son nez dans la traversée de Gerberoy, la température frôle les zéros degrés, et nous traversons des nappes de brouillard; nous sommes gelés !
km 349 : sixième pointage à Neufchâtel où nous prenons un petit déjeuner, il doit être aux alentours de 7h00. L'écurie est proche, je retrouve un peu de vigueur dans la longue et douce montée a la sortie de Neuchâtel, n'en déplaise si elle n'était pas raide... les rayons du soleil, eh oui lui aussi en connait un rayon, commencent à chauffer; cela fait un bien fou !
km 390 : dernier pointage à St Nicolas d'Aliermont; pour finir en beauté en descente jusqu'à Dieppe.
km 407 : 09h50 arrivée à Dieppe; que dire si ce n'est une certaine satisfaction et fierté d'avoir surmonter ce défi malgré les difficultés !

Je tiens à remercier mes compagnons de route, de vraies machines à pédaler, insensibles à la fatigue .... qui m'ont soutenu pendant ces moments de galère.
Merci à Jean Raymond, notre étoile du berger qui nous a guidé sur tout le parcours sans faillir.
Que dire de Jean François insensible à la douleur, qui sait toujours accélérer quand il faut pas, c'est à dire dans les bosses...
Et enfin Marcel, toujours en Amont, qui se laissait décrocher pour m'attendre, merci !
Voilà ,c'est fini !
Dire que j'étais nul en rédaction !!!
Pour le 600 kms, on va attendre un peu avant de se décider !
Votre petit rapporteur , papi JYM."

2015 05 16 2015 05 16 brm400 0072015 05 16 2015 05 16 brm400 0082015 05 16 2015 05 16 brm400 0112015 05 16 2015 05 16 brm400 0122015 05 16 2015 05 16 brm400 0152015 05 16 2015 05 16 brm400 0192015 05 16 2015 05 16 brm400 0052015 05 16 12 10 56Brm 400 1617 mai 2016+

Commentaires (1)

1. laucher jean 19/05/2015

Super JYM le récit de ce BRM 400. Ca donne envie d'y être..! Quoi que..? Belle équipe bravo à tous les 4.

Ajouter un commentaire